fbpx

Actualité

Actualité

Cambodge, on fait le point sur le coronavirus Covid-19

coronavirus-cambodge-1

Les autorités chinoises et l’OMS ont confirmé avoir identifié un nouveau virus (coronavirus nCoV) à Wuhan en Chine à la suite de cas de pneumonies virales. Il y a actuellement au Cambodge 141 cas avérés depuis janvier.

Pour aller au Cambodge, il faut à ce jour :

Avant votre arrivée :

  • Une attestation d’assurance couvrant 50 000 dollars de frais
  • Être préalablement dépisté pour le Covid et avoir un certificat de non contamination, en anglais, et datant de moins de 72 heures avant son arrivée sur le territoire
  • Caution de 3 000 dollars qui couvre les frais de quarantaine

À votre arrivée :

  • Vos documents sont contrôlés et vous êtes à nouveau dépisté à vos frais (100 dollars)
  • Vous êtes ensuite conduit à l’hôtel en attendant les résultats

Si test négatif :

  • Si, et seulement si tous les passagers du vol sont testés négatif, il est possible de quitter l’hôtel initial pour aller dans un lieu que vous souhaitez mais toujours en quarantaine avec un test à la fin de cette période de 14 jours

Si test positif :

  • La quarantaine se déroule dans l’hôtel initial à vos frais pendant 14 jours.

L’ambassade de France ne délivre à ce jour aucun visa touristique. Les expatriés et les locaux sont donc les seuls à pouvoir se rendre au Cambodge. Il est également difficile de trouver une compagnie qui atterris en royaume.

Retrouvez ici le fil de l’actualité de l’évolution de la maladie au Cambodge :

  • 27 juin 2020 – 9 nouveaux cas ont été détectés parmi les passagers d’un vol en provenance d’Indonésie. Tous les cas ont été détectés à l’aéroport de Phnom Penh et sont actuellement admis dans un hôpital de la capitale.
  • 16 mai 2020 – Sortie de la dernière patiente atteinte du Covid-19 à Phnom Penh au Cambodge
  • 13 avril 2020 – Le ministère de la santé cambodgien a annoncé des cas d’infection entre Cambodgiens sans pour autant en donner le nombre.
  • 31 mars 2020 – Le ministère de la santé cambodgien a signalé 2 nouveaux cas de Covid-19. Il s’agit de la femme et de l’enfant d’un Cambodgien de Siem Reap contaminé lors d’un rassemblement religieux en Malaisie.
  • 28 mars 2020 – 4 nouveaux cas on été détecté au Cambodge. Il s’agit de 4 cambodgiens revenant de France.
  • 26 mars 2020 – Les transports en commun de Phnom Penh, bus et bateaux, sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.
  • 25 mars 2020 – Le Premier ministre Hun Sen a déclaré qu’il envisageait de demander au roi Norodom Sihamoni de déclarer l’état d’urgence.
  • 23 mars 2020 – Le ministère de la santé cambodgien a annoncé deux nouveaux cas sur des Cambodgiens, dans les provinces de Koh Kong et Kampong Cham.
  • 22 mars 2020 – Un groupe de vacanciers alsaciens confiné dans leur hôtel à Sihanoukville. Deux membres du groupe ont été hospitalisés, dont un dans un état grave, touchés par le covid-19. Le groupe de 36 retraités a été confiné dans leur hôtel.
  • 20 mars 2020 – 4 personnes dont 3 Cambodgiens et un Malaysien ont été testées positives au Covid-19, ce qui porte le nombre total de cas confirmés au Cambodge à 51.
  • 19 mars 2020 – 10 nouvelles personnes, dont quatre Cambodgiens et six Malaisiens, ont été testées positives au Covid-19, ce qui porte le nombre total de cas confirmés au Cambodge à 47.
  • 18 mars 2020 – Le ministère de la santé cambodgien a signalé 2 nouveaux cas de Covid-19, portant le total de personnes testées positives dans le royaume à 37. Il s’agit de deux ressortissants malaysiens qui se trouvent dans la province de Kep.
  • 17 mars 2020Le ministère de la santé cambodgien a signalé 12 nouveaux cas de Covid-19, portant le nombre total de cas à 24. Des cas revenant de Malaisie et de Thailande. Les rassemblements religieux sont maintenant interdit.
  • 16 mars 2020 – Le ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports du Cambodge a annoncé la fermeture temporaire de toutes les écoles publiques et privées de Phnom Penh et de Siem Reap jusqu’à nouvel ordre, en raison de la découverte de cas de coronavirus dans ces deux villes. Tous les établissements scolaires sont concernés, de la crèche au lycée.
  • 13 mars 2020 – Un Canadien de 49 ans testé positif au coronavirus après avoir voyagé en Thaïlande.
  • 10 mars 2020 – Le ministère de la santé cambodgien a annoncé qu’une Britannique de 65 ans a été testée positive au coronavirus au Cambodge. Il s’agit du troisième signalement de coronavirus dans le pays. Elle avait effectué un vol entre Londres et Hanoï à côté d’un ressortissant vietnamien testé positif au coronavirus.
  • 7 mars 2020 – Un Cambodgien a été testé positif au coronavirus à Siem Reap, a déclaré le ministère de la santé cambodgien. Il s’agit du deuxième cas enregistré sur le sol cambodgien. L’homme de 38 ans est une des quatre personnes qui ont été en contact direct avec un Japonais testé positif au Covid-19 à son arrivée à l’aéroport de Nagoya au Japon après avoir pris mardi 2 mars un vol transitant par Saïgon depuis Siem Reap.
  • 5 mars 2020 – Mesure de prévention. Le ministère cambodgien de la Santé a exhorté les personnes ayant été en contact avec un Japonais infecté par le SARS-CoV-2 (Il s’agit d’un passagers à bord d’un vol entre Siem Reap et Nagoya au Japon, en transit par le Vietnam) à faire un test diagnostique et des consultations médicales.
  • 1 mars 2020 – Le coronavirus “a secoué l’économie mondiale”, a déclaré ce lundi le premier ministre du Cambodge, Hun Sen, s’inquiétant en particulier pour le secteur de l’habillement, part importante de l’économie cambodgienne, menacé par la fermeture des usines chinoises.
  • 25 février 2020 – Le navire de croisière MS Westerdam quitte le port de Sihanoukville pour les Philipines. Les autorités cambodgiennes ont réalisé des tests sur les passagers et membres d’équipage encore présents au Cambodge, qui se sont tous révélés négatifs.
  • 24 février 2020 – Le premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé une série de mesures afin de soutenir l’économie cambodgienne en difficulté à cause de l’épidémie de Covid-19,
  • 13 février 2020 – Le navire de croisière MS Westerdam mouille dans le port de Sihanoukville. Une Américaine en croisière a été testée positive au coronavirus après avoir accosté. Elle a été hospitalisée en Malaisie.
  • 3 février 2020 – Trois ressortissants chinois qui étaient sur le même vol que le premier malade porteur du coronavirus au Cambodge ont été diagnostiqués comme porteurs du virus après leur retour en Chine.
  • 27 janvier 2020Le ministère de la santé cambodgien a annoncé qu’un premier cas de coronavirus a été détecté au Cambodge, sur un touriste chinois à Sihanoukville (Il est maintenant guéri). D’après le ministre de la santé, le patient est venu au Cambodge avec 3 membres de sa famille, qui n’ont pas été infectés par le virus.
  • 22 janvier 2020 – Un internaute a assuré sur Facebook que le virus était arrivé à Sihanoukville. La ministre de la Santé a tenu à rétablir la vérité en demandant à ses citoyens à ne pas croire les informations diffusées sur les réseaux sociaux.
  • 21 janvier 2020Le ministère de la santé cambodgien a annoncé qu’il prenait des mesures pour prévenir l’épidémie de coronavirus en provenance de Chine.

La situation en avril 2020

Voici les précautions cambodgienne pour lutter contre le coronavirus

Le ministère de la Santé du Cambodge a pris les mesures préconisées par l’OMS pour ce type d’alerte sanitaire. Les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) et ayant voyagé au cours des 14 derniers jours en Chine, ou ayant été en contact avec une personne présentant ces symptômes et ayant voyagé en Chine, doivent contacter la hotline du ministère de la santé cambodgien (numéro 115, qui répond en khmer) et prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler et donc ne pas se rendre dans un hôpital, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux au besoin par un masque, utiliser des mouchoirs jetables et bien se laver les mains).

Il est recommandé

  • d’éviter tout contact avec des animaux vivants ou morts, de se rendre dans des marchés où sont vendus des animaux et d’éviter de consommer des produits d’animaux peu ou mal cuits,
  • d’éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aigüe,
  • de se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques.

Source : Youtube

Avant de partirActualité

C’est quoi le prix à Angkor Wat ?

bonne-annee-2018

Alors que de nombreux articles fleurissent sur le net vantant les tarifs plus qu’abordables au Cambodge, il est important de faire le point afin que vous ayez la bonne information parce que la plupart des sites n’affichent pas nécessairement les tarifs actuels.

Alors, oui, pendant longtemps, le tarif d’Angkor était vraiment abordable avec un tarif de 20 dollars pour une journée. Mais depuis que le site est a nouveau la propriété de l’état (Angkor Entreprise), les tarifs ont quasi doublés !

Un tarif quasi doublé !

Pour payer, il faut aller au Angkor Wat ticket office. Il faut compter actuellement (tarif 2020) :

  • 1 jour – ticket valable 1 jour : 37 $
  • 3 jours de visite – ticket valable 10 jours : 62 $
  • 7 jours de visite – ticket valable un mois : 72 $
  • 1 mois : 100 $
  • 3 mois : 150 $
  • 6 mois : 200 $

L’information peut paraître anodine mais pour le Cambodge, c’est une vrai révolution, vous avez la possibilité de payer en CB.

Les Horaires d’ouverture

La plupart des temples sont ouverts de 7h30 à 17h30 tous les jours. A l’exception de :

Si vous êtes d’origine khmer ?

Vous étiez peut être déjà au courant mais si vous êtes d’origine khmer, c’est totalement gratuit. Il suffit juste de glisser 2 ou 3 mots de khmer lors de votre entrée.

Rappel des rêgles

Rappel des rêgles de “bonne conduite” aux touristes ne respectant pas les lieux de cultes comme Angkor !

Découvrez les différents site d’Angkor : Angkor Thom, Angkor Wat, Baksei Chamkrong, Banteay Srei, Phnom Bakheng, Preah Kô, Ta Prohm

  • Porter une tenue adéquate dans les lieux de cultes. Les genoux et les épaules ne doivent pas être dénudée,
  • Ne pas fumer,
  • Ne pas donner d’argent ou de bonbons aux enfants. Les enfants sont souvent retirés de l’école pour mendier pour leur famille. il ne faut donc pas encourager ce type de démarche,
  • Respecter les moines. Si vous souhaitez faire une photo, il suffit tout simplement de leur demander. N’oubliez pas également que les femmes ne doivent absolument pas toucher un moine,
  • Respecter les panneaux de signalisation, ils ont été mis en place pour votre sécurité,
  • Ne pas toucher aux fresques afin de préserver les monuments,
  • Ne rien jeter au sol (c’est la base, mais bon, mieux vaut le rappeler).

PARTAGEZ ET LIKEZ LES AMIS ! Les autorités cambodgiennes viennent de publier une vidéo de "bonne conduite" aux touristes ne respectant pas les lieux de cultes comme Angkor !

Publiée par Destination Cambodge sur Dimanche 13 décembre 2015

Actualité

Application sur l’histoire des khmers rouges

appli-khmers-rouges

Bophana Center a lancé une application sur smartphone sur l’histoire des Khmers Rouges. L’application est téléchargeable via Play Store (Android) et App Store (iOS). Elle se compose de huit chapitres principaux, et divisée en 39 sous-chapitres en langue khmer et en anglais.

application khmers rouges
© site web bophana.org

Contexte du projet

Au Cambodge, environ 70% de la population totale à moins de 30 ans. Les jeunes générations ne savent pas grand-chose sur ce qui s’est passé sous le régime des Khmers rouges. Un état de négation collective des atrocités passées est même observé chez les jeunes. Encourager les jeunes à faire face à l’histoire des Khmers rouges, en les accompagnant d’outils pertinents et attrayants dans leur recherche de la vérité, est crucial pour une transformation sociale du Cambodge.

DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTS SITE D’ANGKOR : Angkor ThomAngkor WatBaksei ChamkrongBanteay SreiPhnom BakhengPreah KôTa Prohm AINSI QUE NOS RÉSEAUX SOCIAUX Facebook ET Instagram

A propos de cette application

Le projet consiste à la création d’une application multimédia éducative sur l’histoire des Khmers rouges et sa large diffusion avec un accès en ligne gratuit. L’application créée sera utilisée dans les écoles secondaires et les universités du Cambodge, comme un outil complémentaire pour le programme d’éducation nationale qui peut faciliter le travail des enseignants en proposant une approche éducative alternative dans le traitement de l’histoire des khmers rouges en cours. Le projet est soutenu par le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports en tant que partenaire coopératif.

Des films, photos, articles médiatiques, documents, musiques et fichiers audio sont sélectionnés par une équipe composée d’écrivains, archivistes, techniciens audiovisuels, graphistes et informaticiens sous la supervision d’experts en histoire des Khmers rouges, et compilés sous forme d’une application pour smartphone, qui représente l’une des interfaces les plus conviviales et partageables pour la jeunesse cambodgienne, le principal bénéficiaire du projet.

Télécharger l’application

App Store : ici

Google Play : ici

ActualitéAngkor

Fréquentation d’angkor en avril 2020

frequentation-touristique-d-angkor

Ce n’est pas une surprise. La fréquentation touristique d’Angkor Wat a subit une baisse historique d’un point de vue financier sur le mois d’avril 2020.

Cela peut paraitre à peine croyable mais la baisse est plus que vertigineuse. 99,5% par rapport au même mois de l’année en 2019. Cela représente une fréquentation de 654 visiteurs étrangers. Il faut rappeler que les temples sont totalement gratuits pour les cambodgiens, ce qui peut aussi expliquer cette baisse aussi étonnante qu’impressionnante.

DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTS SITE D’ANGKOR : Angkor ThomAngkor WatBaksei ChamkrongBanteay SreiPhnom BakhengPreah KôTa Prohm AINSI QUE NOS RÉSEAUX SOCIAUX Facebook ET Instagram

D’après le site Angkor Entreprise, la baisse depuis le début de l’année est de l’ordre de 51% en passant de 787 900 visiteurs à 383 663.

frequentation touristique d'angkor
© Taylor Simpson – Unsplash

 

ActualitéCaritatif et Humanitaire

Les masques solidaires Krama Heritage

Les masques solidaires Krama Heritage

Krama Heritage est une marque Française basée à Paris. Leur mission c’est d’être ambassadeurs d’une mode humaine, responsable, culturelle. Ce qu’ils font, c’est revisiter l’écharpe traditionnelle du Cambodge, le Krama, en un accessoire élégant, lifestyle et porteur de sens.

La philanthropie est au cœur de la marque depuis sa création puisque ils financent un double projet social au Cambodge : pour le secteur textile (One scarf, One skill – 128 tisserandes soutenues) et pour l’éducation (One scarf, One smile – 4660 journées d’école financées avec l’ONG Pour un Sourire d’Enfant).

Vous pouvez contribuer à cette élan de solidarité à partir de 4 euros seulement  et en faire bénéficier à vous et aux membres de vos familles mais également à des associations !

Le prix du masque de 2€ correspond strictement au coût de production, au coût de transport, aux droits de douane et TVA, à la commission de 3% prélevée par Ulule.

Nous vous proposons une campagne de solidarité à deux niveaux:

🌿 Une solidarité à organiser soi-même: en pré commandant des masques, vous pourrez les donner autour de vous, à vos proches, aux associations de votre choix

🌿 Une solidarité organisée par Krama Heritage, en France et au Cambodge en soutenant deux associations. Ainsi, pour chacune de vos contributions dans cette catégorie:

💛 La moitié des masques sera distribuée à l’ONG Pour un Sourire d’Enfant à Phnom Penh, avec comme bénéficiaires les écoliers scolarisés ainsi que leurs familles. Au Cambodge, au 10 avril on comptait à peu près 120 cas de contamination mais la progression du virus est rapide. Les masques donnés peuvent ainsi avoir un impact significatif dans la phase embryonnaire de propagation du virus. L’association bénéficiaire que nous avons choisie au Cambodge pour une distribution efficace des masques est tout naturellement PSE, que nous soutenons depuis le début.

💛 L’autre moitié sera distribuée à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris – AP-HP, avec comme bénéficiaires les personnels des établissements pour leurs activités extra hospitalières. La pénurie de masques en France touche en premier lieu nos soignants et le besoin d’en porter un dans les transports en commun, pour les jours de repos ou au moment de faire ses courses est essentiel. Particulièrement exposée dans cette crise sanitaire, c’est les personnels l’AP-HP que nous avons choisi de soutenir en France pour exprimer notre reconnaissance. En accord avec l’AP-HP, les masques donnés seront équitablement répartis auprès de tout le personnel soignant par la plateforme d’approvisionnement de l’hôpital.

Actualitéculture

Chaul Chnam Thmey ou Nouvel an Khmer

chaul-chnam-thmey-2019

C’est la fête la plus importante de l’année au Cambodge. Elle a lieu au mois d’avril avec 3 jours de fêtes non stop. Elle marque la fin de la saison sèche et les Cambodgiens apportent des offrandes dans les pagodes, s’offrent des cadeaux : une sorte de noël à la Cambodgienne !

Le nouvel khmer se déroule cette année du 14 au 16 avril 2020 – Tout voyage à l’intérieur du pays est interdit, qu’il s’agisse des voyages vers ou au départ de Phnom Penh-Kandal (considéré comme une même zone), des voyages d’une province à une autre jusqu’au 16 avril inclus.

Traditions du nouvel an

Une tradition de ce nouvel an veut que l’on verse de l’eau ou du plâtre sur les passants.

Le nouvel an khmer en plus d’être une grande fête traditionnelle et religieuse, est une bonne occasion de rencontre pour les Cambodgiens. Traditionnellement, lors de cette fête, de nombreux jeunes célibataires font connaissance, convolent en noces et bâtissent de nouvelles familles

Fidèles à une habitude en passe de devenir une tradition, depuis quelque trois ou quatre décennies, les Cambodgiens profitent des jours de congés du Nouvel An pour se rendre en pèlerinage à Angkor où ils s’adonnent aux joies du camping et du pique-nique tout en visitant les temples de pierre ancestraux.

Dans certaines provinces ou régions, le Nouvel An est précédé et prolongé de jeux populaires pendant un mois avant et presque un mois après l’événement. On va se rassembler dans la pagode, sur les places publiques, dans les sites historiques ou touristiques pour danser, se distraire et, aux dires des anciens, inviter les mânes des ancêtres à rejoindre cette atmosphère festive et à célébrer la gloire d’antan.

Moha Sangkran (មហាសង្រ្កាន្ត) – 1er jour

Moha Sangkran (មហាសង្រ្កាន្ត), du sanskrit Sankranti, « la grande marche », marque la fin de l’année et le début d’une nouvelle et correspond à la réception d’une nouvelle devata à forme animale (un des douze signes astrologique) qui doit venir s’occuper du monde.

Pour ce premier jour de fête, on décore la maison afin d’accueillir comme il se doit cette nouvelle divinité. Le matin, on apporte des repas aux bonzes à la pagode et on leur demande des renseignements sur le Dharma, la loi bouddhique. On en profite pour confectionner et allumer des bougies ainsi que des bâtonnets d’encens. Les membres de chaque famille rendent hommage au Bouddha et le remercient pour ses enseignements en s’inclinant, s’agenouillant et se prosternant trois fois devant son image.

L’après-midi, on commence à participer à des jeux traditionnels qui seront pratiqués pendant toute la fête, généralement dans l’enceinte de la pagode. Pour les jeunes, cette fête est une occasion de rencontre très importante. En effet, traditionnellement, les relations entre les garçons et les filles sont très limitées et il est mal vu de sortir ou de jouer ensemble. Le nouvel an est donc une des rares occasions où ils sont autorisés à le faire et où les jeunes célibataires peuvent rechercher des partenaires.

Pour se porter chance, les fidèles utilisent de l’eau bénite avec laquelle ils se lavent le visage le matin, la poitrine le midi et les pieds le soir avant d’aller se coucher.

Littéralement, Chaul Chnam Thmey signifie entrer dans la nouvelle année.

Voreak Wanabat (វ័នបត)– 2e jour

Ce second jour est consacré à l’adoration et à la charité envers les moins fortunés ; on offre des cadeaux aux pauvres, aux domestiques, aux sans abris et aux foyers à très faible revenus. Les familles se rendent dans les pagodes pour honorer leurs ancêtres.

On érige également des monticules de sable sur le sol des pagodes. Un grand dôme est dressé au centre qui représente Culamuni Cetiya, le stûpa de Tavatimsa où sont enterrés les cheveux et le diadème de Bouddha. Le grand amas est entouré de quatre plus petit qui symbolisent les stûpas de Sariputta, Moggallana, Ananda et Mahākāshyapa, les principaux disciples du Bouddha. Dans certains villages du pays, la coutume veut qu’on remplace le sable par du paddy (riz non décortiqué) voire qu’on fasse cohabiter les deux matériaux.

Les monts peuvent aussi être ornés de tentures et d’oriflammes en papier multicolore.

Thngai Laeung Saka (ថ្ងៃឡើងស័ក) – 3e jour

Ce jour, qui signifie littéralement « entrée dans le nouveau millésime » est celui de l’adoration et marque le début solennel dans la nouvelle année. C’est à cette occasion qu’a lieu la cérémonie du Pithy Sroang Preah qui clos les festivités.

Les fidèles nettoient les statues de bouddha avec de l’eau parfumée. Baigner les représentations du bouddha symbolise le fait que l’eau est indispensable à toutes les sortes de vies. C’est également un moyen d’acquérir longévité, chance, bonheur et prospérité.

On invite également les parents, patriarches, guru (maîtres, chapelains) à prendre un bain En procédant ainsi, les enfants expriment leurs gratitude, demandent le pardon pour les fautes commises et espèrent obtenir les meilleurs vœux et conseils pour le futur.

Les bonzes sont mis à contribution pour présenter des vœux aux trois joyaux (le Bouddha, le Dharma, le Sangha) et aux mânes des parents ; enfin on libère des animaux, surtout des oiseaux, achetés au préalable au marché.

Source : Wikipedia

Actualité

des compliments en cambodgien

compliment_cambodgien

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du compliment, voici 5 compliments pour passer une bonne journée 🙂 .

 

Tu es beau / belle : អ្នកគឺស្រស់ស្អាត / anak ku srasa saat

Tu es gentil / gentille : អ្នកគឺល្អ / anak ku l

Tu es génial : អ្នកគឺអស្ចារ្យ  / anak ku aschar

bravo à tous : សូមអបអរសាទរដល់មនុស្សទាំងអស់ / saum abaarsatr dl mnoussa teangoasa

c’est parfait : វាល្អឥតខ្ចោះ / vea laitakhchaoh

 

Découvrez les différents site d’Angkor : Angkor Thom, Angkor Wat, Baksei Chamkrong, Banteay Srei, Phnom Bakheng, Preah Kô, Ta Prohm

Actualitéculture

POURQUOI NOS TATOUAGES SONT SACRÉS

sak_yant_destination_cambodge

Ils sont réputés donner des pouvoirs magiques à leurs porteurs. Les tatouages sacrés cambodgiens sont une tradition ancestrale qui connaît une nouvelle jeunesse avec des stars comme Angelina Jolie. Tit nous emmène découvrir ces tatouages connus dans le monde entier mais qui ne sont pas toujours très bien acceptés au Cambodge.

Retrouvez d’autres vidéo :

Site ➤ http://www.leshautparleurs.com

Facebook ➤ https://www.facebook.com/leshautparleurs

Twitter ➤ https://twitter.com/HautParleurs_