fbpx

Caritatif et Humanitaire

Caritatif et HumanitaireReplayVidéo

Frédérique Lopez vous fait découvrir l’association Pour un Sourire d’Enfant !

Emission live PSE & F LOPEZ_Format standard

L’animateur Frédéric Lopez vous emmène au Cambodge pour découvrir l’association Pour un Sourire d’Enfant (PSE) !

Ils s’appellent Leakhéna, Samedy, Sorya, Sopheak… Ils sont cambodgiens et il y a 25 ans, enfants, ils ramassaient des ordures sur la décharge de Phnom Penh pour survivre. Aujourd’hui, ils travaillent et ont une vie digne grâce à Pour un Sourire d’Enfant (PSE), association fondée par Christian et Marie-France des Pallières.

DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTS SITE D’ANGKOR : Angkor ThomAngkor WatBaksei ChamkrongBanteay SreiPhnom BakhengPreah KôTa Prohm AINSI QUE NOS RÉSEAUX SOCIAUX Facebook ET Instagram

En duplex entre la France et le Cambodge, Frédéric Lopez vous fera découvrir l’ONG Pour un Sourire d’Enfant à travers les destins extraordinaires de Marie-France des Pallières et de ces jeunes cambodgiens sauvés de l’enfer. Xavier de Lauzanne apportera son témoignage sur l’histoire de cette extraordinaire aventure humaine, qu’il raconte dans son film Les Pépites, sorti au cinéma en 2016. Patrice Leconte, réalisateur et « grand parrain » de PSE témoignera quant à lui de son engagement en faveur de l’association. L’impact de la Covid-19 sur les familles suivies par PSE et les nouvelles urgences auxquelles PSE fait face au Cambodge seront également abordés.

Reportages et surprises ponctueront cette émission pleine d’émotion ! Emission tout public, à regarder en famille, entre amis…

A regarder le dimanche 11 octobre 2020 à 17h exclusivement sur internet :

YouTube :  (accès libre)
Facebook : (accès avec un compte)

ActualitéCaritatif et Humanitaire

Les masques solidaires Krama Heritage

Les masques solidaires Krama Heritage

Krama Heritage est une marque Française basée à Paris. Leur mission c’est d’être ambassadeurs d’une mode humaine, responsable, culturelle. Ce qu’ils font, c’est revisiter l’écharpe traditionnelle du Cambodge, le Krama, en un accessoire élégant, lifestyle et porteur de sens.

La philanthropie est au cœur de la marque depuis sa création puisque ils financent un double projet social au Cambodge : pour le secteur textile (One scarf, One skill – 128 tisserandes soutenues) et pour l’éducation (One scarf, One smile – 4660 journées d’école financées avec l’ONG Pour un Sourire d’Enfant).

Vous pouvez contribuer à cette élan de solidarité à partir de 4 euros seulement  et en faire bénéficier à vous et aux membres de vos familles mais également à des associations !

Le prix du masque de 2€ correspond strictement au coût de production, au coût de transport, aux droits de douane et TVA, à la commission de 3% prélevée par Ulule.

Nous vous proposons une campagne de solidarité à deux niveaux:

🌿 Une solidarité à organiser soi-même: en pré commandant des masques, vous pourrez les donner autour de vous, à vos proches, aux associations de votre choix

🌿 Une solidarité organisée par Krama Heritage, en France et au Cambodge en soutenant deux associations. Ainsi, pour chacune de vos contributions dans cette catégorie:

💛 La moitié des masques sera distribuée à l’ONG Pour un Sourire d’Enfant à Phnom Penh, avec comme bénéficiaires les écoliers scolarisés ainsi que leurs familles. Au Cambodge, au 10 avril on comptait à peu près 120 cas de contamination mais la progression du virus est rapide. Les masques donnés peuvent ainsi avoir un impact significatif dans la phase embryonnaire de propagation du virus. L’association bénéficiaire que nous avons choisie au Cambodge pour une distribution efficace des masques est tout naturellement PSE, que nous soutenons depuis le début.

💛 L’autre moitié sera distribuée à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris – AP-HP, avec comme bénéficiaires les personnels des établissements pour leurs activités extra hospitalières. La pénurie de masques en France touche en premier lieu nos soignants et le besoin d’en porter un dans les transports en commun, pour les jours de repos ou au moment de faire ses courses est essentiel. Particulièrement exposée dans cette crise sanitaire, c’est les personnels l’AP-HP que nous avons choisi de soutenir en France pour exprimer notre reconnaissance. En accord avec l’AP-HP, les masques donnés seront équitablement répartis auprès de tout le personnel soignant par la plateforme d’approvisionnement de l’hôpital.

ActualitéCaritatif et Humanitaire

L’association Saèk Thmey

ecole-saekthmey

Le but de cette association est d’apporter gratuitement l’apprentissage du français et une formation professionnelle dans le cadre du tourisme et de l’enseignement, c’est donc assurer un “avenir meilleur” à de nombreux jeunes cambodgiens.

Les associations « Saèk Thmey » (Un avenir meilleur), s’adressent à des adolescents, filles et garçons issus de milieux particulièrement défavorisés au Cambodge et à leurs familles.

Les objectifs étant de :

  • Contribuer à la diffusion de la langue française et à la formation d’enseignants de français au Cambodge.
  • Offrir une aide pédagogique à des enseignants cambodgiens pour l’enseignement du français au Cambodge.
  • Proposer des cours d’alphabétisation aux jeunes les moins bien formés.
  • Dispenser une formation professionnelle dans le domaine des métiers du tourisme, secteur porteur d’emplois dans ce pays.
  • Apporter une aide médicale de première urgence à des familles isolées et particulièrement dans les villages dont sont issus nos étudiants.
  • Soutenir les familles de nos étudiants dans le besoin par une aide alimentaire.

Par ces actions, Saèk Thmey apporte les éléments fondamentaux d’éducation indispensables à l’insertion sociale à des jeunes issus de la population en situation de détresse afin de les aider à sortir de la misère.

Leur histoire

C’est fin 2013 que l’aventure commence par la création des premières associations qui vont élaborer le projet d’école et d’aide humanitaire. Le 04 novembre 2014, l’école Saèk Thmey ouvre ses portes à Siem Reap au Cambodge.

Un projet innovant

Ce projet est là pour répondre à la grande difficulté des jeunes Cambodgiens issus de familles défavorisées à acquérir une formation professionnelle.

De plus cette formation dans les métiers du tourisme est quasiment inexistante, principalement en langue française, malgré une forte demande

En effet, les rares écoles au Cambodge permettant d’obtenir une quelconque formation en français sont réservées aux enfants de familles suffisamment aisées et aux enfants d’expatriés qui le plus souvent travaillent pour des organisations internationales.

Un tel projet encore assez unique au Cambodge ne peut se faire sans l’aide autant financière que personnelle de nombreux membres et donateurs. La plupart des aides au Cambodge se concentrant principalement sur la petite enfance et la santé. Il y a encore peu d’aide à la formation, surtout en français.

Il est clair que sans votre aide précieuse qui nous permet d’assurer l’enseignement et d’obtenir les moyens financiers à long terme, il aurait été dommageable de démarrer un tel projet car ce serait risquer de le mettre dans peu de temps en faillite. Nous ne voulons surtout pas susciter un nouvel espoir s’il nous est impossible d’en assurer la réalisation et la continuité dans le temps.

Nous en sommes moralement responsables.

Un contexte local difficile

L’école publique au Cambodge ne dispense qu’une formation très basique aux enfants, avec un manque notable de pédagogie, la plupart des enseignants ayant encore peu d’expériences et de formation dans le domaine de l’instruction publique.

L’enseignement est basé sur une forme très répétitive, sans trop promouvoir ni la curiosité, ni l’imagination des enfants, ce qui crée par la suite un grand manque de créativité.

Il faut rappeler que la plupart des enseignants ont été assassinés ou ont disparu du pays sous le régime des Khmers rouges (1975-1979) suivi par une longue période de tutelle de l’armée vietnamienne (1979-1989) n’autorisant que très difficilement les Cambodgiens à faire des études complémentaires hors du pays.

Notre goutte d’eau

Nous désirons donc apporter notre goutte d’eau pour que des jeunes puissent étudier et se former en profitant d’une structure plus moderne, basée sur l’idée d’un apprentissage sur le modèle européen, mais adapté au Cambodge.

Les jeunes n’ayant pas la même formation de base que chez nous au sortir de l’école publique, il est clair que la tâche n’est pas simple et qu’ils devront être suivis et aidés sur plusieurs années.

FAIRE UN DONPARRAINEZ UN ÉTUDIANT

Facebook / Blog

 

ActualitéCaritatif et Humanitaire

Élyse et Lauranne en route pour le Cambodge

elyse_et_lauranne_cambodge

Élyse et Lauranne sont 2 copines fraîchement diplômées en tant qu’éducatrice pour jeunes enfants dans la région nantaise. Elles partent faire une mission humanitaire au Cambodge pendant 9 mois . Elles font actuellement un appel au don pour réaliser ce formidable projet : LE LANGAGE DES ENFANTS AU-DELÀ DES FRONTIÈRES.

Hello tout le monde,

Nous sommes deux éducatrices de jeunes enfants et nous avons comme projet de partir 9 mois au Cambodge, à partir de Novembre 2018.

En tant qu’éducatrices de jeunes enfants, l’une de nos missions principales est de contribuer à l’éveil des jeunes enfants (0/7 ans) et de les encourager vers une certaine autonomie, tout en participant à leur socialisation.

Pour nous, ce voyage s’inscrit dans une continuité de notre formation d’EJE. Il aura un impact tant personnellement que professionnellement : c’est pour cela que nous orientons notre projet autour du jeu. On vous en dit plus ici !

Dans un premier temps nous irons dans un centre d’accueil à Siem Reap géré par l’asso MRVC.

On a aussi l’envie de découvrir d’autres institutions cambodgiennes, et nous serons amenées à aller dans d’autres villes comme Kep, Phnom Penh… Les démarches sont en cours, on vous invite à cliquer sur l’article Asso !

Toutes ces rencontres vont nous permettre de découvrir, d’échanger sur les différentes pratiques éducatives, d’en comprendre le sens et de voir l’influence de la culture sur l’éducatif… Et tout simplement prendre le temps de la rencontre !

Afin de créer des liens avec les enfants, nous avons aussi en tête des petites idées à faire une fois sur place en fonction de leurs envies : des sorties culturelles, un projet artistique créer entièrement par les enfants (danse, musique…), du sport…

Pour mener à bien ce projet, nous avons créé une cagnotte en ligne. Cette cagnotte Papayoux est là pour nous permettre de nous aider à acheter du matériel éducatif, organiser des sorties culturelles avec les enfants, prendre en charge nos déplacements lorsque nous irons rencontrer d’autres professionnels de la petite enfance au Cambodge.

On est aussi en recherche active de sponsors. D’ailleurs, si vous avez des pistes, on est preneuses !

Le saviez-vous ? Élyse et Lauranne sont des copines de promotion mais aussi de collocation !

Un grand merci pour l’intérêt que vous portez à notre projet, et à très vite !

Élyse et Lauranne

PARTICIPEZ A CE FORMIDABLE PROJET

Facebook / Blog