fbpx
ecole-saekthmey

Le but de cette association est d’apporter gratuitement l’apprentissage du français et une formation professionnelle dans le cadre du tourisme et de l’enseignement, c’est donc assurer un “avenir meilleur” à de nombreux jeunes cambodgiens.

Les associations « Saèk Thmey » (Un avenir meilleur), s’adressent à des adolescents, filles et garçons issus de milieux particulièrement défavorisés au Cambodge et à leurs familles.

Les objectifs étant de :

  • Contribuer à la diffusion de la langue française et à la formation d’enseignants de français au Cambodge.
  • Offrir une aide pédagogique à des enseignants cambodgiens pour l’enseignement du français au Cambodge.
  • Proposer des cours d’alphabétisation aux jeunes les moins bien formés.
  • Dispenser une formation professionnelle dans le domaine des métiers du tourisme, secteur porteur d’emplois dans ce pays.
  • Apporter une aide médicale de première urgence à des familles isolées et particulièrement dans les villages dont sont issus nos étudiants.
  • Soutenir les familles de nos étudiants dans le besoin par une aide alimentaire.

Par ces actions, Saèk Thmey apporte les éléments fondamentaux d’éducation indispensables à l’insertion sociale à des jeunes issus de la population en situation de détresse afin de les aider à sortir de la misère.

Leur histoire

C’est fin 2013 que l’aventure commence par la création des premières associations qui vont élaborer le projet d’école et d’aide humanitaire. Le 04 novembre 2014, l’école Saèk Thmey ouvre ses portes à Siem Reap au Cambodge.

Un projet innovant

Ce projet est là pour répondre à la grande difficulté des jeunes Cambodgiens issus de familles défavorisées à acquérir une formation professionnelle.

De plus cette formation dans les métiers du tourisme est quasiment inexistante, principalement en langue française, malgré une forte demande

En effet, les rares écoles au Cambodge permettant d’obtenir une quelconque formation en français sont réservées aux enfants de familles suffisamment aisées et aux enfants d’expatriés qui le plus souvent travaillent pour des organisations internationales.

Un tel projet encore assez unique au Cambodge ne peut se faire sans l’aide autant financière que personnelle de nombreux membres et donateurs. La plupart des aides au Cambodge se concentrant principalement sur la petite enfance et la santé. Il y a encore peu d’aide à la formation, surtout en français.

Il est clair que sans votre aide précieuse qui nous permet d’assurer l’enseignement et d’obtenir les moyens financiers à long terme, il aurait été dommageable de démarrer un tel projet car ce serait risquer de le mettre dans peu de temps en faillite. Nous ne voulons surtout pas susciter un nouvel espoir s’il nous est impossible d’en assurer la réalisation et la continuité dans le temps.

Nous en sommes moralement responsables.

Un contexte local difficile

L’école publique au Cambodge ne dispense qu’une formation très basique aux enfants, avec un manque notable de pédagogie, la plupart des enseignants ayant encore peu d’expériences et de formation dans le domaine de l’instruction publique.

L’enseignement est basé sur une forme très répétitive, sans trop promouvoir ni la curiosité, ni l’imagination des enfants, ce qui crée par la suite un grand manque de créativité.

Il faut rappeler que la plupart des enseignants ont été assassinés ou ont disparu du pays sous le régime des Khmers rouges (1975-1979) suivi par une longue période de tutelle de l’armée vietnamienne (1979-1989) n’autorisant que très difficilement les Cambodgiens à faire des études complémentaires hors du pays.

Notre goutte d’eau

Nous désirons donc apporter notre goutte d’eau pour que des jeunes puissent étudier et se former en profitant d’une structure plus moderne, basée sur l’idée d’un apprentissage sur le modèle européen, mais adapté au Cambodge.

Les jeunes n’ayant pas la même formation de base que chez nous au sortir de l’école publique, il est clair que la tâche n’est pas simple et qu’ils devront être suivis et aidés sur plusieurs années.

FAIRE UN DONPARRAINEZ UN ÉTUDIANT

Facebook / Blog